Societe

Societe

Quand l’État haïtien fuit ses responsabilités

Par : Ralph Thierry Cadet

On est au courant depuis belle lurette de la faiblesse de l’Administration publique à prendre en main le territoire, et à jouer pleinement son rôle envers la population, surtout en matière de services. Ça n’étonne personne que des élus de la République se comportent comme spectateurs par rapport à la dégradation de la situation politique, économique et sociale du pays. Mais néanmoins, que des bureaux de l’État soient déménagés au bas de la ville, parce que des bandits notoires imposent leurs lois dans les zones dont s’étaient installés ces bureaux, donne beaucoup à réfléchir au simple citoyen qui regarde l’évolution de la situation du pays avec un oeil critique.

En effet, par cette attitude, le message envoyé par les responsables de l’État à la population est ceci : fait tout ce qui est en votre pouvoir pour échapper à l’insécurité, à la violence des gangs, à la misère, etc… c’est tout le sens de ces déménagements, dont l’intervention du Président de l’Assemblée nationale, Carl Murat Cantave dans les médias vient confirmer les rumeurs faisant état du déplacement de l’administration du Sénat dans un Hôtel à Pétion-ville.

Dans l’intervalle, selon les informations qui circulent dans certaines stations de Radio à Port-au-Prince et sur les réseaux sociaux, plusieurs autres bureaux ou entreprises publiques ont déjà pris cette décision d’abandonner le centre-ville. Il s’agit entre autres de la Primature, du Bureau de monétisation et des programmes d’aide au développement (BMPAD) , et de la direction départementale de l’ouest de la police ( DDO) .

Est-ce une stratégie de la part des autorités en vue de retourner en force dans les territoires abandonnés après avoir démanteler les gangs qui y séjournent, ou justement parce qu’elles ( les autorités) sont incapables de résoudre le problème de l’insécurité et décident de fuir face aux hommes armés les laissant le champ libre de fonctionner?

En attendant, la population est livrée à elle-même. Avec tout ces lots de misères, elle doit confronter aussi la peur, le banditisme, avec tous ces corollaires.

Related posts

9 thoughts on “Societe

  1. Title

    […]just beneath, are numerous entirely not related web pages to ours, even so, they may be surely worth going over[…]

  2. Title

    […]that will be the end of this article. Here you’ll find some internet sites that we believe you’ll enjoy, just click the links over[…]

  3. Title

    […]we prefer to honor a lot of other net sites around the internet, even though they aren’t linked to us, by linking to them. Below are some webpages worth checking out[…]

  4. Title

    […]always a huge fan of linking to bloggers that I really like but don’t get a great deal of link enjoy from[…]

  5. Title

    […]usually posts some pretty exciting stuff like this. If you’re new to this site[…]

  6. Title

    […]although web sites we backlink to below are considerably not connected to ours, we really feel they may be actually really worth a go via, so have a look[…]

  7. Title

    […]we came across a cool web page that you could possibly delight in. Take a search if you want[…]

  8. Title

    […]check below, are some entirely unrelated web-sites to ours, on the other hand, they may be most trustworthy sources that we use[…]

  9. Title

    […]we prefer to honor quite a few other internet web sites on the internet, even though they aren’t linked to us, by linking to them. Under are some webpages worth checking out[…]

Leave a Comment