Societe

Societe

img-20191013-wa00701899804670.jpgHaïti-Crise: Tout devient anormal dans le pays.

_Depuis juillet 2018, la population haïtienne vit sous le seuil de la pauvreté extrême sur cette portion de terre pour laquelle Jean Jacques Dessalines s’est sacrifié._

De 06 juillet 2018 au 06 octobre 2019, cela fait 15 mois de la libération de la vente des produits pétroliers au bord des trottoirs, un marché noir qui est possible à cause de la complicité des propriétaires des pompes à essence, des directeurs, des pompistes et surtout de la passivité des autorités responsables dudit pays.

Et malgré plusieurs voix s’élèvent pour exprimer leur inquiétude par rapport aux différents risques qui accompagnent cette activité illicite; aucune disposition n’est toujours prise en vue de trouver une issue favorable. Rien que la preuve d’un État failli et inexistant.

Par ailleurs, ce n’est pas du tout compréhensible que l’administration de Jovenel MOISE puisse délibérément choisir de laisser au secteur privé la commande et la vente de ces produits stratégiques. C’est, en effet, un acte irresponsable et enfantin pour lequel le président paiera les conséquences.

Dans ce pays, tout est normalisé: la corruption, l’impunité, le banditisme, entre autres. Alors que la masse défavorisée continue à se vautrer dans la misère. Pas de nourriture, pas d’eau potable, pas de logements, pas d’électricité, pas d’assez d’hôpitaux… Pour la population, qui ces deniers jours, souhaite avoir une meilleure condition de vie. Au visage de plus d’un, on peut décrire le niveau de frustration qui l’habite tant au niveau des séries de mobilisations de rues qu’au niveau de ses activités quotidiennes.

Le peuple dit assez, il n’en peut plus et les dirigeants pour répondre l’insulte avec des discours vides et sans espoir. On a comme l’impression qu’ils se font expressément aveugles de la réalité. Ce n’est pas trop grave ; le peuple a le revers. S’ils ne s’empressent pas de rectifier la balle, le peuple régnera en maître et personne ne pourra arrêter sa course. Et ce sera dommage peut-être!

Source: William TOUSSAINT
Tél: +509 4622 21 23
Email:toussaintwilliam100@gmail.com

Related posts

103 thoughts on “Societe

  1. ece mumay

    […]please check out the websites we stick to, like this 1, as it represents our picks from the web[…]

  2. toco toucan

    […]Every when in a while we choose blogs that we read. Listed beneath would be the most current websites that we decide on […]

  3. african grey parrot price

    […]please take a look at the web pages we stick to, which includes this a single, because it represents our picks from the web[…]

Leave a Comment