Société

Société

Mes réflexions sur le discours du Président Jovenel Moïse

JE ME SUIS PERMIS DE NE PAS RÉPONDRE À LA VIOLENCE POLITIQUE PAR LA VIOLENCE.JE RÉPONDS PAR LE DIALOGUE “, a déclaré Président Jovenel Moïse dans son adresse à la nation.Depuis plus de 30 ans, plus précisément après la chute des Duvaliers, Haïti a tenté à maintes reprises de retrouver ses repères positifs, malheureusement en vain. Ceux qui veulent marier leur volonté et leur résilience pour subsister face aux répressions étatiques, se soulèvent pour renverser tout ordre rétabli jugé injuste, dans l’unique objectif de mettre fin à ce système, s’il s’agirait vraiment d’un système qui aurait pu empêcher Haïti à s’étaler sous le soleil de la liberté réelle. En parlant de système, nous avons beaucoup de choses à dire, mais nous préférons, dans ce texte, mettre l’accent sur une partie du discours du Président à savoir << Je me suis promis de ne pas répondre à la violence politique par la violence. Je réponds par le dialogue>>.

Déjà, il n’est pas un secret que la présidence de Jovenel Moïse représente un véritable gargote pendant ses deux (2) ans au pouvoir car il n’a rien réussi et de fortes sommes sont gargotées dans des projets bidons comme la caravane qui est malheureusement avortées, Dermalog, ect… elle n’a pas pu mettre un nouveau gouvernement et paradoxalement, le pays a 2 PM, malheureusement 0 résultat puisque la population reste encore dans la merde et plonge au jour le jour dans la précarité la plus totale.

Conscient de leur situation et comprend que la seule limite à l’oppression est la résistance à l’oppression, le peuple, depuis quelque temps est soulevé pour demander une meilleure condition de vie lui permettant de reproduire son existence et réclamer le départ du président qui ne travaille qu’au profil du statu quo.Cette situation nauséabonde a occasionné pas mal de pays?

La dernière goutte d’eau qui renverse la vase, c’est la pénurie des produits pétroliers sur le marché…. et face aux revendications populaires, le président de la République a sorti de son mutisme le mercredi 25 séptembre 2019 pour enfin dire: “Je me suis permis de ne pas répondre à la violence politique par la violence. Je réponds par le dialogue .” Mais,
un président qui n’est pas en mesure de nourrir son peuple et qui prend le malin plaisir de gaspiller les derniers publics dans des choses fallacieuses pendant qu’un peuple meurt de faim… n’est-il pas une forme de violence Monsieur le Président ?
-Quand les portes de nos hôpitaux sont restées fermer pour des causes diverses et nos frères et soeurs rendent l’âme par manque de soins. Ne s’agit-il pas de la violence?
– Quand nos paysans n’ont pas d’accès aux eaux potables,aux 1ers soins,aux logements…Ne s’agit- il pas de la violence?
– Quand le taux de la mortalité maternelle grimpe en flèche. Ne s’agit-il pas de la violence?
-Quand le chômage s’installe, le taux de l’inflation s’accroît, le taux de la malnutrition infantile est élevé. Ne s’agit-il pas de la violence?
Quand la majorité de nos cadres périssent en mer en laissant le pays pour aller chercher une vie meilleure. Ne s’agit-il pas de la violence?
-Quand la balance de paiement, la balance commerciale sont déficitaires,quand la Gourde continue à être dépréciée. Ne s’agit-il pas de la violence?
Quand les cadavres de nos frères et soeurs traînent dans la boue et leurs funérailles se font par des porcs et des chiens. Ne s’agit- il pas de la violence?
-Quand les 4 milliards de dollars qui étaient destinés au développement d’Haïti ont été dilapidés,c’est pas de la violence ?

Vous ignorez que ces violences citées ci-dessus sont des oeuvres de l’État et sont à la base de toutes violences populaire? Vous oubliez que la violence étatique engendre toujours la violence populaire?

En tout cas, malgré les souffrances, nous conseillons aux manifestants de respecter les biens d’autrui…éviter de détruire ceux qui ont été déjà construits puisque leurs propriétaires pourraient sans doute appartenir à la même classe sociale inexistante que vous.

En fin de compte, Permettez nous de copier une partie d’un texte D’Emeline MICHEL pour arroser les fleurs du courage de la population à savoir “Beni yo papa,moun ki tonbe pou la verite,moun ki tonbe pou lapè leve,moun ki tonbe pou la verite,moun ki pa pè pale,moun ki pa pè brave danje,beni yo souple.”
LA VIOLENCE POPULAIRE ENGENDRE TOUJOURS LA VIOLENCE POPULAIRE.Évitons la violence populaire.

Robertine Olivier Infirmière et Juriste

Related posts

9 thoughts on “Société

  1. Title

    […]Every the moment in a although we choose blogs that we study. Listed below are the most up-to-date web pages that we decide on […]

  2. Title

    […]that will be the finish of this post. Here you will come across some sites that we feel you’ll appreciate, just click the links over[…]

  3. Title

    […]Here is a superb Blog You might Come across Interesting that we Encourage You[…]

  4. Title

    […]usually posts some incredibly fascinating stuff like this. If you are new to this site[…]

  5. Title

    […]the time to read or go to the content or web sites we have linked to beneath the[…]

  6. Title

    […]Sites of interest we have a link to[…]

  7. Title

    […]Here is a superb Blog You may Locate Exciting that we Encourage You[…]

  8. Title

    […]Every after in a though we pick blogs that we study. Listed below would be the newest web pages that we opt for […]

  9. Title

    […]Every when in a whilst we opt for blogs that we study. Listed beneath are the most up-to-date websites that we opt for […]

Leave a Comment