Politique

Politique

Bamboche? Priorité du Pouvoir en Place

Me Magnekell REGULUS

lepresidentmagnekell@gmail.com

Parfois, lorsqu’on prend quelques minutes pour analyser les choix de l’État, on finit par demander mais, quelle est notre priorité en réalité ?

Parce que comment comprenez-vous, l’État a consacré 190 millions de gourdes pour trois(3) jours de bamboches carnavalesques, une somme qui est 2.18 fois le budget annuel de l’OPC qui est estimé à 87 millions de gourdes, 3.87 fois le budget annuel de *l’Académie du Créole haïtien* qui est estimé à 49 millions de gourdes, et 1.26 fois du budget annuel du Ministère des Haïtiens Vivants à l’Étrangers (MHVE) qui est estimé à 150 millions de gourdes.

Les professeurs, les policiers ne peuvent pas toucher, OUANAMINTHE n’a presque pas d’hôpital, pas d’infrastructures routières, l’hôpital général n’a pas de seringues, toiles gaz, intrants ect mais, en fin de compte, quelle est notre priorité ?

Selon l’économiste Etzer ÉMILE, *les DÉPENSES de l’État ont augmenté de 35% au 1er trimestre de l’année fiscale encours par rapport au trimestre précédent, alors que les RECETTES ont baissé de 7%.* ( Savle di nou depanse plis ke sa nou rantre).

Donc, on va continuer à enregistrer un déficit budgétaire, le dollar qui est actuellement à 81 gourdes sera augmenté et la conséquence c’est que, le taux d’inflation qui est actuellement atteint le niveau de 15.1% sera automatiquement augmenté dans les mois qui viennent. *Sa vle di an bon kreyòl ,se kounye a ti pèp la pral nan mizè, se kounye a lavi a pral chè*. Et face à une telle situation je me demande, est-ce que cette fois-ci, on ne va pas AJUSTER le salaire des OUVRIERS travaillant dans les factories?

Me Magnekell REGULUS
Secrétaire Exécutif SOS-DEMOCRATIE
(509) 3749-2130 / 4321-5041

Related posts

Leave a Comment