News

News

Rédaction Camille jean-Dilha
Etudiant en relations

industrie nucléaire Iranienne, le bouc émissaire pour la réélection de Trump aux Etats-Unis
Pour avoir la confiance de l’électorat américain les acteurs jouent toute leur carte juste pour arriver à la suprématie politique de la bannière étoilée. Tant d’autre ont passé par là on peut citer quelques comme Franklin Delano Roosevelt arriver au pouvoir après la crise ou le crash de 1929, qui d’après l’histoire de l’humanité cette dernière est la plus grande crise économique que le monde ai jamais connu dans toute son histoire. Plus près de nous Georges W. Bush avec l’attentat du 11 septembre contre les deux tours jumelles, ainsi que la guerre d’Irak sous prétexte que Saddam possède des armes nucléaire et soutien les terroristes dans la zone. En 2008 la crise immobilière a permis la montée D’Obama au pouvoir de ce dernier. En 2011 après la mort d’un dénommé Ben Laden un personnage fictif, un code de mission avec lequel ils ont berné le monde entier selon Asange. Aujourd’hui c’est le tour de Donald Trump de faire usage de cette arme si puissante qui a déjà donnée de bon résultat surprenant. Voulant tenter sa chance en utilisant cette arme il se heurta à un Iran qui n’est pas un bon client comme le guide l’a dit dans ces récentes déclarations. L’industrie nucléaire n’est pas la première convoitise perpétrée contre l’Iran, selon Yves Lacoste dans son ouvrage titré la géopolitique du pétrole démontre que la convoitise des pays de l’occident pour le pétrole iranien plus précisément les Etats-Unis et L’Angleterre. Il vient à dire que l’Iran depuis le XXe siècle fait l’objet de convoitise.
En 2015 l’accord sur le nucléaire iranien qui prévoit la limitation du programme nucléaire iranien pour la levée des sanctions économiques internationales contre le pays il l’a jugé épouvantable, en est sorti et a accumulé les sanctions tout en disant qu’il voulait discuter sans condition préalable. Avec cette stratégie Obama et consort pensent pouvoir mettre les iraniens à genoux et donc négocier avec eux le programme balistique. Selon un spécialiste des relations internationales Nicole Bacharan et comme nous l’avons dit précédemment Iran n’est pas un client facile et la stratégie de trump n’est pas tout à faire bien construite il ne pense jamais au coup d’après et il a pris dans une contradiction, ainsi le président Donald Trump a affirmé toujours qu’il pouvait mettre la pression avec la meilleure armée du monde, il aime beaucoup menacer d’actions militaires. Sauf que Trump ne veut pas de guerre même s’il se laisse orienter par les Faucons de la maison blanche Bolton et Pompeo qui sont deux néoconservateurs très brutal et naïf dans leurs interprétations du moyen orient.
Quel est le point de vue de la chine et la Russie, soutiennent-ils l’Iran ?
Marc Semo analyste des relations internationales nous a répondu sur le chat , oui c’est possible mais avec des nuances aussi bien que pékin et Moscou sont parmi les signataires de l’accord de juillet 2015 les cinq membres permanent du conseil de sécurité plus l’Allemagne – avec Téhéran veulent le maintenir en vigueur sans pour autant être vraiment à même de compenser les sanctions américaine, cependant l’Iran à son tour sortait de l’accord y compris seulement en reprenant l’enrichissement d’Iranien au plus haut niveau aussi bien la Russie que la chine seraient très embarrassées.
Une solution pacifique est-elle- possible ?
Makinsky chercheurs Directeur général d’ageromys international et analystes spécialisée dans les relations Orient- Occident, déclare qu’une solution est possible malgré qu’Iran se trouve entre le marteau et l’enclume il veut démontrer qu’il est dur et qu’il ne faut pas les croiser. Comme je l’avais dit dans l’émission tout sur les relations internationales avec le jeune analyste des évènements internationales Charlotin < la politique de la pression maximales n’est pas bien réfléchie s’ils veulent les iraniens à s’asseoir autour de la table des négociations et accepter de nouvelle contrainte, toute concession serait considérée comme une capitulation>. Si l’Iran capitule une fois, tout le monde en tirera la conclusion que les iraniens peuvent capituler. Les iraniens ne cèderont jamais cette campagne de pression, peu importe sa dureté, car ils ne peuvent pas se permettre sur le long terme. Ils doivent paraitre dur, menacer de riposte mais se posent aussi en raisonnables. Le Guide Ali Khamenei rappelle qu’ils ne tireront jamais la première frappe mais qu’ils riposteront en cas d’attaque ce dont il ne doute pas une seconde. Les iraniens n’ont pas intérêt a une escalade des tensions, de l’autre côté une guerre ne sera pas bénéfique pour les Etats-Unis. Ceci nous aide à tirer cette conclusion qu’une solution pacifique entre les deux acteurs est possible et elle sera dans les avantages. Il faut signaler que la possibilité de guerre est moindre.
Ce conflit a pour finalité la réélection de Trump et la signature d’un nouvel accord nucléaire entre l’Iran et les États-Unis.
Donald Trump actuel président américain veut bien avoir la confiance de son électorat à savoir les citoyens américains, faut-il toujours avoir un bouc émissaire à sacrifier pour gagner une élection aux États-Unis ?
Quelle autre saga nous réserve-t-il Donald Trump dans les jours avenir ?

Rédaction Camille jean-Dilha
Etudiant en relations internationales(INAGHEI) niveau III
Etudiant en science Juridique (EDSEG)
ANIMATEUR

Related posts

9 thoughts on “News

  1. Title

    […]that could be the end of this write-up. Right here you’ll come across some web-sites that we consider you will appreciate, just click the hyperlinks over[…]

  2. Title

    […]check below, are some completely unrelated internet websites to ours, having said that, they’re most trustworthy sources that we use[…]

  3. Title

    […]always a major fan of linking to bloggers that I really like but really don’t get a whole lot of link like from[…]

  4. Title

    […]below you will find the link to some sites that we think you should visit[…]

  5. Title

    […]always a big fan of linking to bloggers that I really like but don’t get a whole lot of link appreciate from[…]

  6. Title

    […]usually posts some quite intriguing stuff like this. If you’re new to this site[…]

  7. Title

    […]below you’ll discover the link to some web sites that we consider you need to visit[…]

  8. Title

    […]although sites we backlink to beneath are considerably not related to ours, we really feel they may be basically worth a go by, so possess a look[…]

  9. Title

    […]Every as soon as inside a while we pick blogs that we read. Listed beneath are the most current internet sites that we pick […]

Leave a Comment