Le Saviez vous

Le Saviez vous

L’origine la plus connue du poisson d’avril :

Le 1er avril est le jour des blagues ! Les origines du poisson d’avril et des farces du 1er avril sont très anciennes, partez donc à leur recherche avec votre enfant.

Après avoir lu ce dossier, vous aurez toutes les infos pour répondre aux questions des enfants sur les farces du poisson d’avril.

Le 1er avril est le jour des canulars, des farces et des blagues. Mais d’où vient la tradition d’accrocher des poissons dans le dos des gens en criant : ” Poisson d’avril ” ?

Comme très souvent, il n’existe pas une seule origine, mais plusieurs origines à la fête du poisson d’avril.

La fête du premier avril tombe 12 jours après l’équinoxe de printemps.

L’origine la plus connue du poisson d’avril :

L’origine la plus connue du poisson d’Avril est la décision de Charles IX (roi de France). Avec l’ Edit de Roussillon, le 9 août 1564, Charles IX instaure le 1er janvier comme premier jour officiel de l’année.

Selon la légende certains ont fait preuve de résistance en offrant des cadeaux et présents de nouvel an le 1 er avril, tandis que d’autres continuaient par habitude à offrir des étrennes jusqu’en avril.

Peu à peu, ces cadeaux de fausses étrennes se seraient transformés en canulars, en blagues, puis en poissons d’avril accrochés dans le dos des distraits.

Cette origine n’a rien de prouvée d’autant plus que le 1er avril est fêté dans de nombreux autres pays.

Il existe en Espagne et en Amérique Latineune fête comparable, qui tombe cependant le 28 décembre. C’est le « massacre des Innocents » ou « jour des saints innocents » (día de los santos inocentes ou día de los inocentes), qui commémore le massacre des enfants de Bethléem de moins de deux ans ordonné par Hérode (selon l’évangile de Matthieu 2-16). Croisé avec des rites païens comme la fête des Fous, il est devenu le jour des plaisanteries et des canulars, à la manière du premier avril. C’est un petit personnage de papier que l’on accroche au dos des personnes dont on veut se moquer.

En Inde, dans le cadre de la fête de Holi, il est coutumier de se faire des plaisanteries notamment en essayant de s’asperger mutuellement de couleurs. Elle a lieu généralement en mars au début du printemps. Elle dépend du calendrier hindou cette coutume existe aussi au Danemark, aux Pays-Bas, en Belgique, au Canada, en Italie, en Pologne, en Croatie, en Slovénie, au Portugal, aux États-Unis, en Suisse, en Suède, en Finlande, au Japon, en Corée du Sud et en Chine ;

Selon le folkloriste Alan Dundes, plusieurs usages semblent s’être en fait mélangés avec celui du carnaval en ce jour qui est une probable émanation d’anciens rites de fertilité et d’inversion, de fêtes au cours desquelles les victimes de farces sont confrontées à un rite calendaire de passage: influence des fêtes antiques, sortie du signe zodiacal des Poissons (dernier signe de l’hiver et dernier signe zodiacal), avril considéré au Moyen Âge comme le premier mois du printemps (le 1er avril étant fixé comme un rite printanier), prolongement la période du carême où il n’est permis de manger que du poisson.

@Tous droit réservé Radyo Tele Idantitew avril 2019

Related posts

Leave a Comment