Justice

Justice

NOTE DE PRESSE

Le Collectif des Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme (CADDHO) représenté par Mes Marc Antoine Maisonneuve, Arnel Remy, Nathalie Deliscat, Stéphanie Zamor ,Ronald Hyppolite, Jean Emmanuel Sanon, Bulost Dorime, Jean Pierre Fleurival ect. Constate avec la plus grande sidération le laxisme des autorités sur la question de la délocalisation du Palais de Justice.

En effet, le refus par les autorités de délocaliser le palais de justice à de sérieux impacts sur le fonctionnement de l’appareil judiciaire. Les assises criminelles ne peuvent avoir lieu, les audiences correctionnelles idem. Les chambres d’Instructions sont fermées à double tour. Ce qui engendre une surpopulation carcérale au niveau du pénitencier national. La Covid 19 bat son plein au sein de la prison civile de Port-au-Prince. Le CADDHO par cette note entend tirer la sonnette d ‘alarme pour faire savoir aux autorités judiciaires et exécutives que le droit à la vie, le droit à la santé, le droit d’ accès à la justice sont garantis et protégés par la Constitution Haïtienne, Les Conventions Internationales relatives aux droits civils et politiques, et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Par leurs inactions, les autorités exécutives et judiciaires ne doivent pas porter l’étiquette de broyeurs des libertés individuelles mais de préférence lutter incessamment pour le respect du droit à la vie,du droit à la santé et du droit d’accès à la justice.
Somme toute, le CADDHO exhorte les autorités exécutives et judiciaires à agir vite aux fins d’éviter une catastrophe humanitaire dans l’enceinte du Pénitencier National.

Non aux violations des droits fondamentaux de la personne  humaine.

Vive le droit à la Vie !
Vive le droit à la santé !
Vive le droit d accès à la justice !

Arnel Rémy,av
Porte-Parole du CADDHO

Related posts

One thought on “Justice

  1. Title

    […]Here are a few of the web-sites we recommend for our visitors[…]

Leave a Comment