Infos

Infos

Haïti – Diaspora : Promotion pour le remplacement du charbon de bois par le GPL au pays
04/02/2019

Le 1er février, l’ex Ministre du Commerce Mme Danielle Saint-Lôt, Ambassadrice Itinérante d’Haïti pour l’émancipation de la Femme a achevé une mission d’information et de promotion de 3 jours aux Bahamas auprès de la communauté haïtienne.

Dans le cadre de cette initiative supportée par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID – Haïti), la Fondation « Danielle Saint-Lôt Haiti Women’s Foundation » souhaite inciter les haïtiens vivant à l’étranger à offrir des cuisinières et autres accessoires au GPL à leurs parents et amis vivant en Haïti.

Accueillie à l’aéroport International des Bahamas par le Chargé d’Affaires de l’Ambassade d’Haïti aux Bahamas François Jérôme Michel et le Responsable de la Section Consulaire Herns Mesamours, Danielle Saint-Lôt a rencontré durant son séjour des leaders religieux et communautaires notamment des femmes, des gens d’affaires, des responsables de média et la animateurs de réseaux sociaux les plus importants de la communauté haïtienne des Bahamas, sur l’importance de remplacer en Haïti le charbon de bois par du Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) plus particulièrement dans la région du Grand Nord.

Haïti – Sports : L’équipe haïtienne de ski au 45e Championnat du Monde en Suède
04/02/2019

L’équipe haïtienne de la Fédération Haïtienne de Ski (FHS) mené par son incroyable Président Fondateur l’emblématique et sympathique Jean Pierre Roy (originaire de Port-au-Prince) alias « Rasta Piquet » [un clin d’œil aux « Rasta Rockets » de l’équipe jamaïcaine de bobsleigh] , porteront avec fierté les couleurs d’Haïti aux 45e Championnats du Monde de Ski, qui débute ce lundi 4 jusqu’au 17 février 2019 pour la 3ème fois à Are, en Suède.

Si l’équipe haïtienne n’a jusqu’à présent pas remporté de Prix internationaux, elle remporte à chacune de ses participations (5ème participation à un championnats du monde de ski depuis 2010), les faveurs du public pour sa gentillesse, sa détermination et les valeurs qu’elle véhicule dans ces compétitions sportives.

La FHS prépare la relève avec une vingtaine de jeunes pour faire participer Haïti dans diverses compétitions de sports de neige. Le prochain objectif de la Fédération est de mettre sur ski, une équipe capable de représenter Haïti Jeux Olympiques d’Hiver.

Par ailleurs, pour la 6ème Édition de « Je skie pour Haïti », la Fédération vous donne rendez-vous en France les 30 et 31 mars afin de détecter les nouvelles recrues.

financier local à la mise en place d’un mécanisme d’acquisition de devises devant servir exclusivement à régler la facture pétrolière CIF-PAP ( Exclusion de tout autre frais), après examen des factures préalablement soumises au MEF un jour ouvrable suivant l’adjudication par le Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD).

Article 7. – La BRH fournira chaque semaine au MEF le montant estimé du financement de l’Administration Centrale de l’Etat, selon la méthodologie arrêtée par les parties.

Article 8. – Afin de faciliter les opérations mentionnées dans le présent protocole d’accord, le MEF transmettra sur une base hebdomadaire à la BRH une programmation sommaire des dépenses à exécuter.

Article 9. – Le présent protocole d’accord lie les parties immédiatement après l’apposition de leur signature. Il est conclu pour une période de huit (8) mois qui commence à courir le 1er février 2019 pour prendre fin le 30 septembre 2019.

Article 10. – Les parties s’engagent à se rencontrer sur une base mensuelle afin d’adapter les termes de ce protocole d’accord aux amendements éventuels de la loi de finances, à l’évolution de la conjoncture, et aux engagements pris envers les bailleurs de fonds internationaux.

Article 11. – Les parties déclarent résoudre à l’amiable tout différend qui pourrait découler soit de l’interprétation soit de l’exécution du présent protocole d’accord.

Article 12. – Pour l’exécution du présent protocole d’accord, le MEF élit domicile en son siège au 5 de l’Avenue Charles Summer, Port-au-Prince et la BRH en son siège à l’angle des Rues Pavée et du Quai, Port-au-Prince, Haïti.

Fait à Port-au-Prince, en double original et de bonne foi, le 31 janvier 2019.

Ronald Grey Décembre
Ministre
Ministère de l’Economie et des Finances

Jean Baden Dubois
Gouverneur
Banque de la République d’Haïti »

Haïti – FLASH : L’État signe un nouveau pacte de gouvernance économique avec la BRH
04/02/2019

Malgré un déficit record de plus de 10 milliard de Gourdes au premier trimestre de l’exercice fiscale en cours (2018-2019) et compte tenue des difficulté de trésorerie du Gouvernement, vendredi, Ronald Grey Décembre le Ministre des Finances et Jean Baden Dubois, Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH) ont signé un Pacte de Gouvernance Économique et Financière protocole d’accord portant sur des avances de trésorerie et le mécanisme de règlement de la facture pétrolière de l’État haïtien, dont nous reproduisons l’intégralité pour votre information :

Pacte de Gouvernance Économique et Financière :

« ENTRE :

Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) représenté par son titulaire, Monsieur Ronald Grey DECEMBRE, Ministre, propriétaire, demeurant et domicilié à Port-au-Prince, identifié par son NIF : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ci-après dénommé le MEF, d’une part ;

ET

La Banque de la République d’Haïti (BRH), organisme public, jouissant de la personnalité juridique et de l’autonomie financière, créée par la loi du 17 août 1979, ayant son siège à Port-au-Prince, représentée par son Gouverneur, Monsieur Jean Baden DUBOIS, propriétaire, demeurant et domicilié à Port-au-Prince, identifié par son NIF : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ci-après dénommé la BRH, d’autre part ;

Considérant la nécessité de contenir les dépenses de l’État dans les limites des ressources disponibles ;

Considérant la nécessité d’éviter l’accumulation d’arriérés susceptibles d’affecter la bonne gestion des Finances Publiques ;

Considérant l’opportunité pour l’Etat Haïtien de faciliter l’approvisionnement du pays en produits pétroliers ;

Considérant la nécessité d’assurer la continuité des opérations du Trésor ;

Considérant qu’il y a lieu d’établir, entre le Ministère de l’Economie et des Finances et la Banque de la République d’Haïti, un mécanisme visant à une meilleure gestion du financement des dépenses publiques ;

IL A ÉTÉ ARRÊTÉ ET CONVENU CE QUI SUIT

Article 1. – Le présent protocole d’accord a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles le MEF et la BRH s’engagent à assurer la gestion efficace de l’exécution des dépenses publiques et des moyens de règlement de la facture pétrolière.

Article 2. – Dans le cadre du présent protocole, le MEF s’engage à veiller au maintien d’une bonne adéquation entre les ressources disponibles et les dépenses de l’Administration Centrale de l’Etat.

Article 3. – Lorsque les ressources disponibles sont déclarées insuffisantes, le MEF pourra solliciter de la BRH une avance, sur une base mensuelle, limitée strictement au montant des fonds nécessaires pour couvrir les dépenses essentielles, en particulier celles relatives aux dépenses du personnel. Ainsi, les parties conviennent que la BRH ne devra pas honorer les autres dépenses ordonnancées sous forme de chèque ou de virement.

Article 4. – A la fin de chaque trimestre, le total des avances doit être compatible avec le niveau du financement monétaire au 31 janvier 2019. Toutefois, quand les circonstances l’exigent, des avances supplémentaires, pourront être consenties sur une base temporaire par la BRH au taux du marché, lesquelles devront être remboursées avant la fin de l’exercice fiscal en cours.

Article 5. – Le Ministère de l’Économie et des Finances s’engage à établir un plan de trésorerie sur la base d’une programmation trimestrielle des dépenses élaborée de concert avec les autres ministères conformément aux dispositions de l’article 59 de la loi du 4 mai 2016 sur l’élaboration et l’exécution des lois de finances.

Article 6. – Compte tenu de la nature stratégique des produits pétroliers, la BRH, de concert avec le MEF, s’engage à travailler avec les acteurs du système

Haïti – AVIS : Le rationnement électrique à Port-au-Prince se poursuit
04/02/2019

Malgré les propos du Ministère de l’Économie le 17 janvier dernier assurant que toutes les dispositions étaient prises pour approvisionner le marché et éviter toute rupture de stock .ceux du Bureau de Monétisation de l’Aide Publique au Développement, responsable des achats, assurant que le diesel et la gazoline seront de nouveau disponible dès le 14 janvier et des explications de l’Électricité d’Haïti (EDH) les 19 et 27 janvier dernier.si l’on en croit la dernière note de l’EDH datée du 3 février 2019, la situation au delà de la démagogie, n’est pas encore réglée et le rationnement persiste…

« La Direction Générale de l’EDH informe ses abonnés de la zone métropolitaine que la diminution constatée au niveau de la distribution du courant électrique et le récent déclenchement, sont dus […] à une réduction de la production de la centrale, thermique de la SOGENER (un producteur privé) utilisant le Gasoil à cause d’un délai de livraison prolongé pour finaliser la transaction de paiement du bateau pétrolier. Cette réduction lui permet de gérer le stock de Gasoil disponible en attendant le approvisionnement.

En ce sens, la Direction Générale, tout en prenant des dispositions y relatives à remédier à cette conjoncturelle situation, rassure ses fidèles abonnés que la production électrique connaitra une substantielle augmentation sous peu grâce à l’approvisionnement d’ici mercredi en Gasoil puisqu’un bateau pétrolier se trouve actuellement dans la rade de Port-au-Prince.

La Direction Générale de l’EDH tout en anticipant la compréhension et la patience des abonnés des zones les plus affectées garantit pour très bientôt une nette amélioration de ladite situation. »

Haïti – Environnement : Vers la protection et la valorisation du Patrimoine naturel haïtien
04/02/2019

Joseph Jouthe, le Ministre de l’Environnement a réuni à l’Hôtel El Rancho la semaine écoulée des cadres du Ministère de l’Environnement, de l’Université d’État d’Haïti, Mme Michèle Duvivier Pierre-Louis, Directrice de la FOKAL, Jocelyn Louissaint, Doyen de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire, le Professeur Frank Cézilly, Président de Caribea Initiative (une association qui a pour objet de contribuer au développement de la recherche scientifique sur la biodiversité et la gestion des populations animales dans la zone des Caraïbes) et des étudiants, pour une journée de travail autour du thème : « Orientations stratégiques pour la conservation de la biodiversité et la protection de l’Environnement au sein de la République d’Haïti» en vue de créer une nouvelle alliance, aux compétences complémentaires et fortes autour d’une vision partagée.

« Il nous faut renforcer nos moyens matériels et humains, dynamiser les synergies, et nous adjoindre de nouvelles compétences », a déclaré le Ministre Jouthe

Selon le Ministre cette réunion de travail marque le point de départ d’une action qui doit être parfaitement lisible et dont les résultats devront être rapidement visibles. Rappelant à cet effet, que des priorités pour l’étude et la conservation de la faune d’Haïti, ont été identifiées et plusieurs projets ont déjà démarrés soulignant que des étudiants haïtiens, futurs experts internationaux sont déjà en formation au niveau supérieur. Par ailleurs, des réflexions sur l’éducation et la sensibilisation des jeunes à l’environnement ont été engagées et un projet de master en éco-diplomatie à l’échelle de la Caraïbe insulaire est sur la table,

Convaincu que cette alliance contribuera à une nouvelle dynamique pour le pays, le Ministre a invité les partenaires à travailler activement à la constitution d’une structure organisationnelle permettant à cette alliance de travailler efficacement et de définir ses outils d’actions via un accord de partenariat entre les 4 parties prenantes.

Haïti – FLASH : Bilan en hausse au moins 28 haïtiens meurent noyés au large des Bahamas (MAJ)
04/02/2019

Suite au naufrage samedi matin d’un bateau de boat-people haïtiens qui a coulé à 6 milles au large des îles d’Abaco au Nord de l’archipel des Bahamas un bilan provisoire faisait état de 16 compatriotes morts noyés et 15 survivants

Toutefois, les recherches qui se sont poursuivies dimanche ont permis aux équipes de secouristes de retrouver 2 survivants d’origine haïtienne sur une île voisine, alors que les plongeurs de la Force de Défense Royale des Bahamas (RBDF) découvraient plus d’une dizaine d’autres corps sans vie dans l’épave du bateau.

Dimanche, alors que les opérations de recherche se poursuivaient, Jonathan Rolle, le Chef de la Force de défense des Bahamas a confirmé que le bilan provisoire s’établissait maintenant à 17 haïtiens survivants et 28 morts dans ce tragique drame de la mer.

Rappelons que depuis le début de l’année la RBDF a participé à 5 interceptions durant lesquelles près de 300 haïtiens ont été arrêtés, traduits en justice pour entrée illégale sur le territoire des Bahamas et condamnés à être rapatriés en Haïti.

Dernière Minute : Selon l’immigration des Bahamas, 87 haïtiens auraient pu être à bord du bateau transportant des migrants qui a heurté un récif et coulé près des îles d’Abaco.

Haïti – Politique : Réouverture de l’École technique de Grand-Pré
04/02/2019

Après la réouverture de l’École l’Espoir Mikaël Sylvestre , Edwing Charles, le Ministre de la Jeunesse, a procédé vendredi, en présence des autorités locales et départementales à la réouverture de l’École technique de Grand-Pré (Quartier Morin, Département du Nord).

Ces Centres de formation professionnelles du Ministère, ont pour mission d’offrir aux jeunes un métier, la formation en maçonnerie de second niveau et en informatique offerte par l’école technique de Grand-Pré, en attendant une section d’opérateurs d’engins lourds, donne la possibilité aux jeunes des départements du grand Nord d’avoir un métier et d’améliorer leur condition de vie au service de leur communauté.

Le Ministre Charles est convaincu que le développement du pays passe inévitablement par les jeunes et entend favoriser leur implication par la formation rappelant aux jeunes leur devoir envers le pays qui compte sur eux.

Comme l’a mentionné le Révérend Père Jacques Marie Charles de l’Église catholique de Grand-Pré, le Ministre estime aussi que les autres pays ne sont pas meilleurs que le nôtre, soulignant cependant, que leurs citoyens ont cru au développement de leur pays et se sont mis à travailler avec détermination et ils ont obtenu des résultats concluant « Il revient à notre jeunesse de faire pareil pour changer l’image d’Haïti et le Ministère dans le cadre de sa mission d’accompagnement et d’encadrement des jeunes, entend leur donner les outils appropriés. »

Après une messe et un défilé avec la nouvelle promotion et des élèves, des prestations artistiques et sportives, le Ministre Charles a profité de sa présence dans le grand Nord pour effectuer une visite d’inspection aux Parcs sportifs de Ste Anne de Limonade et de St Jean de Trou du Nord.

POLITIQUE
Lundi, 4 février 2019
Boulos lance un mouvement politique

L’entrepreneur Réginald Boulos, annonce la formation d’un mouvement politique. C’est une nouvelle offre politique que prône M. Boulots qui au cours des dernières années à réalisé maintes interventions sur la scène politique.

Ancien leader du Forum Economique du Secteur Privé, principale organisation du secteur des affaires, M. Boulots indique que son mouvement politique constitue une troisième voie. Il se réfère à l’échec des deux premières voies, la droite et la gauche, qui ont, selon lui échoué dans leur action politique.

Il rapelle que les partis de gauche ont échoué en s’impliquant dans les violences politiques et les formations de gauche ont sombré dans le scandale Pétrocaribe.

L’homme d’affaires, explique cependant qu’il n’est pas pour autant un candidat déclaré à la présidence de la république. Il assure qu’il entend mettre en place une formation politique moderne avec la participation des élites économiques, intellectuelles et sociales du pays. Ce n’est pas un parti politique pour les élites économiques uniquement dit-il dressant à nouveau un constat d’échec des élites.

Il vise à rassembler les progressistes de la Bourgeoisie aussi bien les jeunes qui s’impliquent dans les efforts pour le changement.

Il justifie sa démache par la nécessité pour les entrepreneurs haïtiens de s’impliquer directement dans l’action politique.

Jacmel : jets de gaz lacrymogène et répressions contre des lycéens
Lundi, 4 février 2019

Vives tensions dans la métropole du Sud-Est. À Jacmel, des centaines de lycéens issus de plusieurs établissements publics de la ville ont gagné les rues pour exiger la présence des professeurs dans les salles de cours et de meilleures conditions d’apprentissage et d’études. Ces écoliers, frustrés et révoltés contre cette situation intenable qui perdure depuis plus d’une semaine, ont « décrété la permanence » du mouvement, selon ce qu’a confié Claudy Donet, joint par téléphone cet après-midi.

Les autorités policières ont eu recours aux jets de bombes lacrymogènes et à la répression pour disperser la foule d’écoliers qui ne veulent pourtant pas baisser les bras. Tirs à hauteur d’hommes, arrestations d’un élève du Lycée Pinchinat et brutalités policières : c’est le bilan de cette journée de mobilisation, selon les informations fournies par le PDG de Tweet F.M.

Un homme arrêté à Port-de-Paix pour viol sur sa propre fille de 18 ans

Le chef du parquet de Port-de-paix, Jean Volney Belamin, annonce avoir procédé à l’arrestation d’un citoyen dénommé Petit-Homme Marc Eddy dans sa circonscription pour avoir violé à plusieurs reprises sa fille de 18 ans.

Jean Volney Belamin, Commissaire du Gouvernement dans la commune de Port-de-paix s’acharne corps et âme pour traquer tous ceux et celles qui s’arrangent à déroger les lois. Après son coup de filet, la semaine dernière, en vue de dénicher quatre présumés kidnappeurs à Port-de-Paix, il se lance à la chasse des violeurs.

Ce 3 janvier 2019, Jean Volney Belamin de concert avec le Haut Commandement de la Police Nationale d’Haïti représenté par le Commissaire divisionnaire Auguste Monès dans le Nord-Ouest, ont mis la main au collet du père de Witchama.

Le présumé coupable de viol, qui frise la cinquantaine, a été arrêté dans la localité de la Croix Saint-Joseph. Selon le témoignage de la victime, son père n’est pas à sa première séance de viol et il a récidivé d’innombrables fois. Placé en détention, Petit-Homme Marc Eddy est déjà mise à la disposition de la justice afin de répondre pour son crime, comme il est prévu à l’article 278 et suivant, du code pénal haïtien.

À rappeler que la loi haïtienne, selon l’article 278 du code pénal haïtien, punit de dix ans de travaux forcés « quiconque aura commis un crime de viol, ou sera coupable de toute agression sexuelle, consommée ou tentée avec violence, menaces, surprise ou pression psychologique contre la personne de l’un ou l’autre sexe».

Related posts

Leave a Comment