Infos

Infos

Haïti – Diplomatie : Déclaration des États-Unis sur la crise au pays
18/02/2019

En cette période de turbulence socio-politique dangereuse, que traverse le pays depuis 10 jours, l’Ambassade des États-Unis en Haïti, à publiée une déclaration sur la crise, que nous vous invitons à partager :

« Le Gouvernement des États-Unis partage le souhait du peuple haïtien de bâtir un avenir meilleur pour Haïti. Un dialogue et des compromis véritables pour aboutir à un gouvernement transparent et responsable peuvent au mieux répondre aux besoins et aux aspirations du peuple haïtien. À cet égard, le Gouvernement des États-Unis se félicite de l’appel du Président Moise au dialogue national

Depuis le 7 février, le peuple haïtien est victime de violences croissantes qui ont entraîné la mort de civils innocents et la destruction de biens publics et privés . Le Gouvernement des États-Unis exhorte tous les citoyens, les partis politiques et les organisations de la société civile, à s’exprimer de manière pacifique. La violence ne fait qu’aggraver l’instabilité et la souffrance du peuple haïtien. Nous félicitons la Police Nationale d’Haïti pour son travail dans le cadre du maintien de la Paix et de la stabilité tout en veillant à ce que les citoyens haïtiens exercent leur droit à se faire entendre.

Nous encourageons tous les représentants légalement élus d’Haïti, ainsi que tous les haïtiens qui recherchent une solution politique pacifique conforme à la Constitution haïtienne, à engager un dialogue inclusif, sans recourir à une action violente. Nous encourageons également la mise en œuvre intégrale de mesures de politique économique saines au profit du peuple haïtien. Une gestion des ressources améliorée et transparente favorisera la croissance économique à long terme, permettra d’améliorer le climat des investissements et de générer des emplois. Nous exhortons le gouvernement à redoubler d’efforts pour lutter contre la corruption et responsabiliser les personnes impliquées dans le scandale PetroCaribe

Nous réaffirmons notre engagement envers le peuple haïtien et continuerons d’œuvrer aux côtés d’Haïti vers un pays plus sûr, plus prospère et plus démocratique pour tous les haïtiens. »

Léon Biondy

Haïti – Économie : La République Dominicaine militarisé ses stations-service à la frontière
18/02/2019

Samedi, suite à la rareté de carburant en Haïti, les agences militaires de la République Dominicaine ont militarisé dimanche les stations-service à la frontière haïtienne.

Une source militaire a indiqué que la militarisation des stations situées le long de la frontière avait pour objectif d’empêcher le transfert de carburant vers le pays voisin et sera prolongée aussi longtemps que nécessaire précisant « Ces mesures visent à empêcher la contrebande de carburant dans les stations-service à la frontière du pays, en plus d’assurer un contrôle rigoureux des véhicules se déplaçant dans cette zone pour éviter le transport illégal de carburant ».

Rappelons que depuis le début des problèmes d’approvisionnement en carburant en Haïti aggravé par les troubles socio-politique depuis plus de 10 jours, la raffinerie dominicaine Refidomsa PDV, a renforcé ses contrôles d’expédition de carburants sur son territoire, en raison de la forte demande anormale des stations-service frontalières, résultant de la pénurie de carburant en Haïti, notamment dans le Nord, depuis quelques semaines.

Rappelons qu’en raison du manque de carburant un important afflux d’haïtiens traversant le territoire dominicain pour acheter de l’essence et d’autres carburants a été signalé à la frontière

Léon Biondy

Haïti – Sécurité : Taïwan émet un 2e avertissement de voyage «Orange» pour Haïti
18/02/2019

Samedi 16 février, le Ministère des Affaires étrangères (MOFA) de Taïwan (République de Chine) a publié un deuxième avertissement « Orange » pour Haïti, suite à l’agitation socio-politique persistante chez son allié des Caraïbes, provoquée par de nombreuses manifestations violentes réclamant la démission du Président Jovenel Moise, ayant faits plusieurs morts et de nombreux blessés depuis le 7 février dernier.

Le Ministère exhorte les citoyens taïwanais à éviter les déplacements inutiles en Haïti et demande à ceux qui doivent absolument se déplace à faire preuve d’une extrême prudence. Le MOFA précise que tous les expatriés taïwanais et les membres du personnel de l’Ambassade de Taïwan à Haïti, sont actuellement en sécurité.

Le Ministère des Affaires étrangères de Taïwan appelle les manifestants et le Gouvernement haïtien à engager un dialogue afin de résoudre leurs différends et mettre fin à la tourmente le plus rapidement possible.

En cas d’urgence les ressortissants taïwanais peuvent demander l’aide de l’Ambassade de Taïwan à Haïti au (+509) 3113-4662 ou demander à leurs familles de téléphoner au numéro gratuit 24/24, 7 jours sur 7, au 0800-085-095 pour rejoindre le MOFA à Taipei.

Notez que le MOFA utilise les codes rouge, orange, jaune et gris pour indiquer les niveaux d’alerte des personnes voyageant à l’étranger, le rouge étant le niveau d’alerte le plus élevé et le gris, le plus bas.

Léon Biondy

Haïti – Politique : Les Bahamas suspendent temporairement les déportations d’haïtiens
18/02/2019

Suite à la fermeture temporaire de l’ambassade des Bahamas à Port-au-Prince, ainsi que le rappel de tout le personnel de l’ambassade et de sa mission consulaire en raison des violentes tensions socio-politique en Haïti, le Gouvernement des Bahamas a décidé dans un communiqué publié dimanche, de suspendre temporairement et avec effet immédiat, toutes les déportations de citoyens haïtiens en situation migratoire irrégulière sur le territoire Bahaméen

Par ailleurs, l’exécutif a déclaré qu’outre les forces de sécurité, la frontière des Bahamas étaient en alerte maximale devant le risque d’intensification d’arrivées d’immigrants clandestins haïtiens aux Bahamas, principalement par voie maritime, en raison de l’instabilité politique en Haïti.

Le Département de l’immigration, a rappelé que malgré la situation en Haïti, sa politique d’immigration était toujours la même et il n’y a pas de changement ni d’exception à cet égard. Tous les immigrés clandestins continueront à être arrêtés et détenus en cas de situation migratoire irrégulière aux Bahamas.

Léon Biondy

Haïti – FLASH : Un mystérieux commando d’étrangers lourdement armé arrêté à Port-au-Prince
18/02/2019

Dimanche 17 février à Port-au-Prince, 8 hommes lourdement armés (5 citoyens américains, un serbe, un russe et un haïtien), circulant dans 2 véhicules sans plaque d’immatriculation, ont été arrêtés dans la soirée à un point de contrôle la Police Nationale d’Haïti (PNH) à la Rue des Césars, après la découverte de plusieurs armes de guerres, de matériels militaires et de communication non autorisés.

2 drones professionnels, 6 fusils d’assaut automatiques, 5 pistolets Glock, 1 pistolet de calibre 45, une grande quantité de munitions, des téléphones satellites, des gilets pare-balles et 5 plaques d’immatriculation haïtienne entre autres, ont été saisies ainsi que les deux véhicules lors de cette arrestation, à confirmé l’inspecteur Gary Desrosiers, Porte-parole Adjoint de la PNH.

On ignore la raison de la présence de ces hommes fortement équipé de matériel militaire circulant dans le centre de la capitale. « Ils ont refusé de parler », a déclaré Desrosiers qui a précisé que 7 des 8 hommes ont été identifié d’après leur passeport comme étant : Kroeker Kent Leland (ancien officier du corps des marines), Bajagic Danilo (serbe), Jankovic Vlad, Burton Talon, Christopher M Osman, Dustin Daniel Porte et Estera Michael (haïtien), ajoutant que « La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) va les prendre en charge pour approfondir les interrogatoires » sans donner d’autres informations sur les éventuels motivation de ce mystérieux commando armé…

Léon Biondy

Haïti – Crise : Le Gouvernement vole au secours des personnes handicapées
18/02/2019

En réponse au cri d’alarme lancé par plusieurs Organisations de personnes handicapées face à la situation difficile que connait le pays ces derniers jours et considérant les difficultés de déplacement des personnes en situation de handicap, le Gouvernement a octroyé des centaines de kits alimentaires aux bénéficiaires du Camp Lapiste à Delmas 2 ainsi qu’aux Organisations de femmes handicapées dont l’Union des femmes a Mobilité Réduite d’Haïti (UFMORH).

Le Bureau du Secrétaire d’État (Gérald Oriol Jr.) à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH), encourage tout autre bienfaiteur qui souhaiterait apporter son aide aux personnes handicapées, à le contacter par email : info@seiph.gouv.ht

Le Secrétaire d’État Oriol Jr., qui poursuit sa mission d’inclusion sociale des personnes à besoins spéciaux, invite ces dernières à tenir bon et à continuer à faire valoir leurs droits en toute circonstance.

Léon Biondy

Related posts

Leave a Comment