Education

Education

img-20191015-wa0215642058823.jpgSud’Est-Éducation: Des élèves exigent la reprise des activités scolaires à Jacmel.

_Des dizaines d’élèves en uniforme venant de différents établissements ont parcouru les rues de Jacmel, ce mardi._

Source: William TOUSSAINT

Exprimer leur colère face à la fermeture de l’école depuis environ un mois, tout en exigeant sa réouverture et une issue favorable à la crise multiforme qui sévit un peu partout à travers le pays, tel est l’objectif de cette marche pacifique.

Des bougies et des pancartes en main sur lesquelles peut-on lire différents messages, entre autres, “JoJo nou bouke, lage pyew”. “lavi a chè, fòk lekòl gratis”. “Aba ensekirite”. “lekòl se sèl espwa m”.

Mardoché D’AOÛT, l’un des participants à cette marche pacifique, exprime son mécontentement à l’égard des parents qui n’ont pas envoyé leurs enfants à cette marche. De surcroît, il fait savoir que le droit de manifester est garanti par la constitution, donc toute personne est libre de réclamer ce qui lui est dû.

Pour sa part, Frantz CARRENARD, directeur de l’École Nationale Coronel de Lafond, présente l’école comme le fondement de la société. Selon lui, la fermeture de cette institution entraînera la délinquance juvénile et le banditisme.

Par ailleurs, le numéro un de ladite école croit que seule une responsabilité du côté des autorités concernées pouvant aider à pallier la crise actuelle devant conduire à la réouverture des classes pour l’année académique 2019-2020.

À rappeler que Mathurin EDNER, l’un des initiateurs de ce mouvement se donne rendez-vous pour une deuxième journée de mobilisation pour ce mercredi 16 octobre, en vue de continuer à exiger les responsables à prendre les mesures qu’il faut afin que tous les élèves soient capables de poursuivre leurs activités scolaires sans aucune embûche.

Source: William TOUSSAINT
Tél: +509 4925 7063
Email: toussaintwilliam100@gmail.com

Related posts

Leave a Comment