Éditorial

Éditorial

Le Mot de la Rédaction de Galaxie, par Raphaël Théoma Daniel,

6 Janvier 2019…

L’arrogance de l’argent…

L’argent n’ira nulle part…Seules les idées traversent le temps, les époques, transcendent l’existence. La révolution des esclaves de Saint-Domingue en est la preuve ; c’était la grande victoire des idées.

L’argent par contre n’ira nulle part. C’est une invention humaine ; un protocole établi entre des hommes ; cela aurait pu être des feuilles de manguier, il aurait la valeur qu’on voudrait lui donner, comme ces billets de papiers imprimés, objet de toutes les convoitises, toutes les bêtises.

Même aux yeux des Dieux l’argent n’a aucune valeur. Dans la bible on parle de Dîmes, de Dons, de Biens à présenter dans un lieu pour les mettre ensemble et les redistribuer à ceux qui n’en n’avaient pas, principalement les veuves, les orphelins, les étrangers. Il n’a jamais été question d’argent mais uniquement des produits alimentaires provenant du sol ou de l’élevage.

L’argent n’ira nulle part.

On s’en est rendu compte pour les fêtes de fin d’année ; avec le spectacle hideux des distributions de kits d’un jour, de cadeaux futiles pour des joies éphémères dans la crasse, dans l’obscurité, la puanteur et l’incertitude.

Malheureusement, il n’y a aucun leadership en Haïti. Personne pour donner l’exemple et résister à la nébuleuse de la corruption. Personne n’est prêt à se laisser opérer pour un cerveau neuf ; on est prêt à faire des greffes de cœurs, de changer son sang, de vivre avec des prothèses, mais pas un ‘’réajustement moral’’. Et comme c’est l’argent qui commande qui procure le pouvoir et les plaisirs, on s’arrange pour se trouver dans la zone d’argent.

Avec l’argent, on peut mettre tout le monde à ses pieds fomenter des coups d’état, élire les dirigeants politiques, commander la paix ou l’insécurité, enrichir, appauvrir,
exécuter…

Sauf que l’argent n’ira nulle part, même si des gens étaient prêts à tout pour garder le monopole, comme les kidnappings des concurrents pour s’octroyer des contrats, ou créer l’insécurité dans une zone pour perturber les activités et la libre circulation.

Mais si tout cela est possible, c’est parce que nous avons des élites lâches, parasites, témoins passifs, complaisants toujours à l’écart dans un confort de miettes face au pouvoir de l’argent qui rendent ces gens hautains, hostiles et arrogants…

Mais le temps est là pour nous le rappeler, sur nos lits des regrets et de l’impuissance : L’Argent, ces feuilles de papiers imprimés, n’ira nulle part…

Raphaël Théoma Daniel,
Philosophe/Communicateur…

Related posts

Leave a Comment