Éditorial

Éditorial

Le Mot de la Rédaction de Galaxie, par Raphaël Théoma Daniel, 28 décembre 2018…

2018 : Sans Fards, ni Maquillages…

À la fin de 2017, on avait rêvé; pas parce que nous étions bien au chaud dans des lits douillets, des draps propres, une maison bien construite selon les normes parasismique, un réfrigérateur bien rempli, une bonne situation économique et sociale.

Non ! C’est parce que comme des enfants nous avions voulu croire une fois de plus dans les promesses ; l’année 2018 est remplie d’événements les uns plus inquiétants, plus inspirants que d’autres.

Dans le silence complice, dans la politique de la langue de bois, dans les contorsions pour se frayer un chemin, dans le cynisme des comportements, dans l’aliénation des ardeurs, dans la gloutonnerie des clans, dans la désillusion des récoltes ou les épines de l’incompétence, les ronces du mercenariat ont étouffé les grains de l’espoir semés dans la douleur; et comme un cultivateur nous regardons au beau milieu de notre champ, le désastre avec angoisse et stupeur.

Nous voici à l’aube d’une année nouvelle, 2019.

Ce n’est pas tant l’année nouvelle qui importe, mais les grains que nous avions semés tout au long de ces 12 mois de l’année 2018 : des Étudiants sans emploi, des Jeunes à la merci du vice, des Inégalités criantes, des Décisions improvisées, des signes de Maladies Mentales chroniques, le Grand Doute…

À radio Galaxie, nous ne présentons pas de bilan ; c’est à vous de le tirer à partir de ce que vous avez vécu, à partir de vos progrès.

Nous vous proposons seulement un ensemble de reportages triés dans les archives de l’année 2018. Suivez nos annonces…

Très probablement 2019 ne sera qu’une continuité de 2018, à moins que Quelque Chose ne Change Véritablement..

Raphaël Théoma Daniel.

Related posts

Leave a Comment