Editorial

Editorial

Le Papier de RAFO, 25 mai 2019; une Courtoisie de la Fondation Harry BRETOUS…

Université Quisqueya et La Croix Aveugle…

L’Université Quisqueya considérée par plus d’un comme conservatrice, pour une fois sort dans les rues; et c’est une bonne chose. On a souvent “injustement” qualifiés de fauteurs de trouble les Étudiants de l’Université d’État toujours dans les rues pour revendiquer leurs droits et appuyer toutes les causes citoyennes de cette société de “Bandits” identifiés et déclarés.

L’Université Quisqueya officiellement est en profonde réflexion; elle s’est rendue compte qu’elle avait ses locaux en Haïti; cette Haïti meurtrie, prise en otage depuis des décennies; cette Haïti en pleine déroute, en plein doute, représentée par des “Mafiosi” endimanchés fiers d’être membres du monde interlope.

Si la Croix du Viol, la Croix des Malheurs s’est plantée au coeur de Quisqueya c’est parce qu’on traversait le cimetière des malheurs des autres sans leur prêter main forte; quand le non droit s’est transformé en système, sa disparition exige une prise de conscience citoyenne et une manifestation de l’ordre moral républicain.

Mais…

Mieux vaut tard que jamais, puisque les cris des filles, des mères, des pères de La Saline et autres Quartiers pauvres découpés en morceaux, immolés par les Seigneurs de la guerre, résonnent toujours dans nos tympans; ces gens de l’autre côté de la barrière sociale seront eux aussi dans les rues ce dimanche même s’ils n’avaient pas été invités; ils sont les “fantassins” de toutes les batailles pour le changement, les chairs à canons de toutes les guerres, aussi les cobayes de toutes les expériences de “Sorciers, Savants fous, d’Apprentis politiques…

Non aux Viols de toutes les Femmes d’Haïti, non à l’Impunité, non à l’Indifférence. Personne ne vivait dans une zone neutre, aucun quartier, aucun nom n’étaient exempt.

C’est le temps du Réveil…

La Croix de la Violence est Aveugle.

Raphaël Théoma Daniel
Journaliste/Philosophe/Conférencier.

Remerciements à Me Peter Reynold Delcine, Eddy Paul Fleurant, le jeune barreau de P-au-P, UNASMOH…

Related posts

Leave a Comment