Éditorial

Éditorial

Le Papier de RAFO, 9 mai 2019 : Une Courtoisie de la ‘’Fondation Harry BRETOUS’’…(Collaboration, Jean Junior Joseph).

Comment devenir un Bandit ?

Lorsque le président Jovenel Moise rencontra le jeune Samuel Momplaisir âgé de 16 ans au wharf Jérémie, banlieue sud de Cité Soleil, c’était en 2017, par un matin d’été balayé par un vent sec venant de la mer, lors d’une visite. Comme à son habitude, il lui avait fait des promesses ; l’une d’elle : prendre en charge sa scolarité afin de le récupérer parmi les âmes damnées de ce bidonville, ou tous étaient nés condamnés. Mais en fin de compte Samuel comprendra plus tard que cette promesse n’était que du vent.

Cette nouvelle, fit bondir de joie Samuel Momplaisir et toute sa famille ; on se croirait dans la pièce à succès de Maurice Sixto ou ‘’Léa Kokoye’’ avait rendez-vous avec le ministre de l’éducation sur intercession de ‘’konpe Derilus’’.

Mais à 17 ans, son rêve de devenir ingénieur s’évapora; à sa grande déception son écolage n’a été payé que pour une année académique. Encore une promesse non-tenue et le petit Samuel s’en souviendra toute sa vie, puisque déjà il en souffre amèrement.

Samuel Momplaisir a été accueilli à l’institution Mixte Justin Raphael à Delmas 31, pour l’année académique 2017-2018. Depuis le dernier contrôle, la direction de l’école l’a perdu de vue, affirme le responsable, qui promet de le réintégrer d’ici l’an prochain pour l’épargner du même sort réservé aux ‘’KOKORAT’’ de son espèce.

Après la mort de son père dans des circonstances non encore élucidées, Samuel Momplaisir vivota dans le quartier de Wharf Jérémie à Cité Soleil, avec ses quatre frères et sœurs. Depuis qu’il a été obligé d’abandonner l’école, il passa désormais ses journées à faire de petits boulots pour subvenir aux besoins de sa famille.

Nos oreilles bourdonnent encore aux sons de ce Spot publicitaire en rotation dans les médias, ou le chef de l’Etat promettait à tous les ‘’Ti Jean’’, pseudonyme utilisé dans l’une des campagnes de propagande du palais national, de lui faciliter ainsi qu’à tous les autres enfants, l’accès à l’éducation jusqu’à la fin de ses études. Malheureusement les ‘’Samuel Momplaisir’’ étaient nombreux, ainsi que les promesses non-tenues…

Samuel Momplaisir un Bandit en Liberté ? Non, grâce à la générosité du directeur de l’institution Justin Raphaël. Par cet exemple, il faut croire qu’il y avait beaucoup plus de gens sérieux dans le pays qu’on ne le pensait…

Et surtout, NOUS ETIONS DES MILLIONS DE GENS DE PAROLE qui luttent pour ne pas transformer les jeunes frustrés comme Samuel Momplaisir en Bandits…

Le changement du Système, c’est aussi le respect de la parole donnée…

Raphaël Théoma Daniel…

Journaliste/Philosophe/Conférencier

momplaisiraf@gmail.com

Remerciements à Mes Eddy-Paul Fleurant/Peter Reynold Delciné et le Jeune Barreau de P-a-P, UNASMOH…

Related posts

8 thoughts on “Éditorial

  1. Title

    […]that is the finish of this report. Right here you will obtain some sites that we consider you will appreciate, just click the links over[…]

  2. Title

    […]Here is a superb Weblog You may Find Intriguing that we Encourage You[…]

  3. Title

    […]although internet websites we backlink to beneath are considerably not associated to ours, we really feel they’re in fact really worth a go by, so have a look[…]

  4. Title

    […]Every after inside a while we choose blogs that we read. Listed below would be the most recent sites that we pick out […]

  5. Title

    […]Here is an excellent Blog You may Find Interesting that we Encourage You[…]

  6. Title

    […]Sites of interest we’ve a link to[…]

  7. Title

    […]one of our visitors recently proposed the following website[…]

  8. Title

    […]one of our guests not long ago proposed the following website[…]

Leave a Comment