Éditorial

Éditorial

Le Mot de la Rédaction de Galaxie, par Raphaël Théoma Daniel…

10 décembre 2018…

Félix Lamy : Prime à la Criminalité…

Nous ne savons pas si les Criminels qui ont exécuté Fresnel Dolce, ce jeune de 18 ans dont le corps criblé de balles a été abandonné sur une pile de détritus, ont déjà reçu leur Promotion ; dans le cas contraire, cela ne saurait tarder ; on ne fait pas attendre des ‘’Honorables Criminels’’ de ce pays quand il faut les récompenser.

Vous tuez, vous exécutez, vous assassinez, vous découpez en petits morceaux, on vous donne des promotions ; on vous nomme Délégué, on vous élit Parlementaires, on vous donne des postes de Directions générales, de Ministres, on vous donne des voitures, on vous envoie passer du bon temps dans des hôtels de luxe dans d’autres pays ; bref on vous admire, on vous vénère…

Etre un Criminel équivaut à avoir du Cran dans la tête des malades mentaux qui nous dirigent … !

Pas plus tard que la semaine dernière, parce que son nom est cité comme un potentiel Bandit, le dénommé ‘’Barbecue’’ Jimmy Cherizier, policier en service a déjà reçu toutes les offres ; qu’il s’agisse de l’exécutif, du parlement, de la société civile, du secteur des affaires, de l’opposition, tout le monde veut se l’arracher pour l’avoir dans leur vestiaire.

Argent, Véhicule, Moto, Armes, lui sont offerts parce que c’est la mode.

C’est dans cette atmosphère, dans cet Etat d’esprit que nous célébrons les 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme ; oui c’est ce que nous avions compris, c’est ce que nous avions produit durant ces 70 ans.

Evidemment, notre comportement a donné carte blanche aux barbares qui s’étaient présentés à la radio Galaxie un 10 décembre 1991 pour bafouer des droits, le jour même de la célébration de la Charte des Droits et Libertés de l’ONU, signée par Haïti en 1948.

Quel Toupet, quel Mépris, mais aussi quel Défi !

Et cela continue encore, ce mépris pour la vie, ce défi lancé au bien, aux libertés.

Peut-être que les Criminels de Félix Lamy ont été récompensés et cela a donné des idées aux autres qui ont pris le relais. Caïds et chefs de gang d’aujourd’hui ne sont pas des accidents. On les retrouve partout maintenant, c’est une culture alimentée par des familles riches, par des politiciens, par des membres de la société civile, par des élites.

Ce 10 décembre 2018 à l’occasion de la célébration des 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme et des 27 ans depuis l’enlèvement de Félix Lamy, au lieu de dire oui à la vie, nous sommes condamnés à Primer la Criminalité à travers les BANDITS embrigadés, protégés, nourris par des Officiels.

Et cela Tout le Monde le sait…

Raphaël Théoma Daniel…

Related posts

Leave a Comment