Editorial

Editorial

Le Papier de Rafo, 10 avril 2019, une courtoisie de la ‘’Fondation Harry Bretous’’.

Remplacer Qui et Pourquoi…?

Les scandales se suivent en Haïti; ils sont de tous ordres, moraux, politiques, économiques, sportifs, générationnels.

Un scandale est la découverte par le public d’une transgression, d’une affaire retentissante soulevant l’indignation de l’opinion publique. Pour qu’un scandale apparaisse, il faut une personne ou un groupe de personnes pour dénoncer la transgression et mettre en accusation ses auteurs. En Haïti, Nombre de Scandales sont rendus publiques, mais la réaction molle du corps social laissait à désirer.
Il fut un temps ou le vol, le mensonge, le recel, le parjure, la corruption étaient considérés comme des menaces pour l’équilibre de la société ; tout comme la trahison. Il fut un Temps…

De nos jours, on se déclarait fièrement escroc, et les gens se bousculaient pour se faire inscrire dans le club, ou le bloc ou encore le parti le plus corrompu avec le plus grand nombre d’escrocs.

Le dernier Scandale au parlement autour des dépenses folles et injustifiées à la chambre des députés est une nouvelle démonstration de cette libation, cette orgie, cette débauche sans pudeur de surfacturation, contrats amicaux, conflits d’intérêt acceptés.

Et pourtant le problème n’était pas les voleurs, les corrompus ; mais ceux qui aspiraient à les remplacer ; nous voulons parler des Jeunes. Si l’avenir sera la continuité de ce non sens, si l’avenir consistera à remplacer Louis, Lafalaise, Camille, Bertin, Joseph, Marthe, Marly et consorts et jouir des mêmes avantages, on n’aura pas besoin d’organiser des élections, il nous suffira de maintenir ces mêmes hommes et femmes dans leurs fonctions. Mais rassurez-vous ils savent eux aussi ce qu’ils doivent faire pour rester, de toute façon on les aimait bien, voire adulés comme mercenaires…

Moderniser la vie politique de notre pays représente le chemin obligé vers la restauration du lien de confiance entre gouvernants et gouvernés ; un lien brisé, rompu par les mensonges et les pratiques maffieuses de ces derniers temps. Pour s’y faire il nous faut rétablir l’éthique politique. Mais, faute de véritable volonté politique et la mobilisation citoyenne pour s’engager dans un tel processus, le chemin risque d’être long, pour ne pas dire sans fin.

Si c’est ce que vous souhaitiez chère ‘’Jeunesse’’, c’est à dire aucune sanction après un mandat, aucun contrôle ? Si vous donniez carte blanche aux hommes politiques en vue de se reproduire avec aisance, satisfaction sans résultât, même au cœur de tous les scandales de corruption?

Vous n’auriez même pas besoin de renouveler la Classe Politique, il vous suffisait d’entrer dans la danse, apprendre à corrompre, faire taire votre conscience et Remplacer, si vous y parveniez, pour reproduire les mêmes Résultats…

Votre Avenir est tout Tracé…

Raphaël Théoma Daniel…
Remerciements à Mtres Eddy-Paul Fleurant et Peter Reynold Delcine (Jeune Barreau de P-a-P), LEAD Ayiti.

Related posts

Leave a Comment