Éditorial

Éditorial

Éditorial du lundi 3 décembre 2018 de

Raphaël Théoma Daniel…

Radio Tele Galaxie

Le ‘’UZI Rouillé’’…

Faut-il désarmer les bandits, les mettre en taule pour les socialiser, ou faudra-t-il demander aux Vrais Policiers de jeter leurs uniformes et de s’enfuir à toutes jambes face à cette tentative non voilée, réelle de déstabilisation de l’institution … ?

Du sang coule en ces premiers jours du mois de Décembre, considéré comme le mois de l’amour, du partage, du pardon, de la délivrance.
Encore des policiers assassinés ; une fois de plus, des armes ont semé le deuil, la mort.

Devant cette démission de la conscience citoyenne qui aurait du se soulever pour dire oui à la vie, il ne reste que les paroles de cette chanson : Rien n’est plus Beau qu’un Fusil Rouillé.

En Haïti, on voudrait fredonner rien n’est plus beau qu’un UZI rouillé, un Glock, ak-47, Galill, 9 mm, un M-60, pour faire échos à la chanson à succès de Henrico Macias, chanteur de charme qui a mis son talent, sa voix pour promouvoir l’amour entre les hommes. On ne compte pas ses succès ou il demande aux hommes de cultiver la tolérance, la fraternité.

Mais dans notre voix d’éternels indifférents, professionnels de la langue de bois, passifs heureux, cette chanson sonnerait sur un ton Faux. Nous avions depuis longtemps programmé notre avenir sur des algorithmes de fausseté; nous nous Trompons Volontairement…

Dans cette société qui bat le tambour de la violence, qui préfère la corruption à l’intégrité, qui préfère les magouilles à la vertu, les affrontements au dialogue, à la tolérance, il faut dire Halte!!!

L’absence de conscience et de vertu nous a conduits dans des chemins de tragédie ; cette absence de conscience et de vertu nous a conduits à élire des crapules, à armer des bandits, à voler sans gênes, à s’accoquiner avec la bêtise.

Faut-il désarmer les bandits ou faudra-t-il demander aux vrais Policiers de jeter leurs uniformes et de s’enfuir à toutes jambes avant de tomber sous les balles d’assassins, de bandits légaux ? Quelles sont les garanties officielles et les signes de notre sincérité à respecter nos engagements… ?

Rien ne sera plus beau qu’une Arme rouillée, abandonnée ; rien ne sera plus beau quand les mains qui hier tenaient ces armes, tiendront demain des plumes, des crayons, des équerres, des calculatrices, des houes, des claviers, des trompettes, des maracas, guitares pour célébrer la vie.

Mais pour cela, il faut aimer la Vie ; il faudra que cette société aime d’abord la Vie, aime son Pays…

Le ‘’UZI Rouillé’’…

Raphaël Théoma Daniel…

Related posts

Leave a Comment