Éditorial

Éditorial

Le Papier de Raphaël Théoma Daniel…29 janvier 2019 …

Notre Identité par l’Intelligence…il était une fois Romario et Bebeto…

Romario et Bebeto, quels Joueurs, quel Talent, quel Aura ; le monde est encore et toujours sous le charme de leurs exploits.

Cependant ce que plus d’un ignora, au cours des matchs de qualification du Mondial 1994, la rivalité entre Romario et Bebeto était à son paroxysme. Un jour, au moment de prendre un avion, Romário se voyait proposer une place aux côtés de… Bebeto. Il menaça de quitter l’avion en déclarant : « Je ne m’assiérai pas à côté de ce mec ! » Et ce mec n’était autre que son compère de l’attaque de feu de l’équipe du Brésil de 1994 avec laquelle ils allaient remporter leur quatrième coupe du monde après 24 ans de disette et de souffrance retenue.

Et pourtant le monde entier ne jurait et ne jure que par ce duo d’artistes; deux virtuoses, deux demi dieux tombés sur la terre des hommes pour nous révéler l’existence d’une force suprême dispensatrice de dons, de talents. Ils ont su défier tous les éléments, toutes les astuces, toutes les magies et forces contraires pour réaliser le projet de leur pays, unis sous un même drapeau.

Et de ce dépassement de soi, de cette grandeur, arriva la victoire.

Quelques minutes après le tremblement du 12 janvier 2010, tout le monde criait, implorait Jésus; la peur était à son paroxysme. Toutes les premières explications de cette catastrophe naturelle tournèrent autour d’une punition divine contre le peuple Haïtien ; partout des charlatans s’autoproclamèrent Pasteurs, Prophètes, Devins; regardez leur train de vie et celui des résignés. En peu de temps tous devinrent riches.

Il a fallu un autre tremblement de terre dans le même temps au Chili pour calmer les ardeurs et rétablir la vérité historique; mais le mal était déjà fait.

Et les politiques, les profiteurs de toujours se turent devant tant d’ignorance ou de leurre officialisé dans un déni volontaire, résultat de compromis indigne pour jouissance personnelle et concupiscente.

Il n’y avait ni Drapeau, ni Mission, ni Appartenance en Haïti; de ces deux grands joueurs sur le terrain, nous découvrîmes deux grands hommes imbus de leur importance et de leur mission; deux visionnaires, intronisés au temple de l’immortalité, membres de la grande Famille des Hommes et Femmes Intelligents.

Nous n’étions même pas prêts à participer, voire nous décider à former ‘’Équipe’’ jusqu’à jouer ensemble malgré nos différends pour des résultats Humains.

Cherchez le problème ailleurs ; parce qu’il y avait une explication. Parce que cela demandait de l’Intelligence… !

Raphaël Théoma Daniel…

Related posts

Leave a Comment