Éditorial

Éditorial

Le Mot de la Rédaction de Galaxie, par Raphaël Théoma Daniel…10 janvier 2019…

Le Grand Silence…

Le développement, le progrès passent par les résultats probants…

Le président Jovenel Moise a beau décrété l’année 2019 année électorale, cependant pour le directeur exécutif du cep, Uder Antoine il faut d’abord créer l’environnement électoral dans le pays.

Déjà une voix discordante. Il n’y aura pas d’élection avec Léopold Berlanger à la tête du CEP, déclarations du secrétaire général de Pitit Dessalines. Jean Charles Moïse est catégorique, pas d’élection possible avec ces gens à la solde d’un secteur bien déterminé…

Le leader de Pitit Dessalines serait-il un éternel opposant, un fou, un agent déstabilisateur qui se plait dans le désordre ?

Toutefois, ce CEP toujours présidé par Léopold Berlanger, avait en mai 2016 rappelons-le, reçu un nouveau mandat dans le but de poursuivre le processus électoral initié en 2015, en vue de réaliser les élections indirectes. Organisées dans 116 communes du 10 au 12 juillet 2017, les résultats n’ont jamais été officialisés dans le journal le Moniteur par l’exécutif.

A noter que le processus devait aboutir à l’élection de sept cent huit (708) membres d’Assemblées municipales sur l’ensemble du territoire comme l’exige la constitution.

Et sans explications, sans boucler le processus, ce CEP vient de fixer un nouveau rendez-vous électoral en octobre 2019 de cette année, en exigeant un montant de 68 millions de dollars américains dans le budget 2018-2019, même si jusqu’à date l’institution fonctionne sous l’égide d’un décret et non d’une loi électorale ; les parlementaires se font attendre…

Cependant qui s’en occupe vraiment ? Nous sommes au temps du ‘’Grand Silence’’. Motus Botus ! Un silence calculé ; un silence comptable… Toutes les questions sont presqu’oubliées, désormais c’est le temps de la grande messe, du grand rendez-vous du pouvoir : Les Élections ou nous devons choisir ‘’bêtement’’ entre : commander une nouvelle cohorte de viandes fraiches, comme lors de l’esclavage ou il fallait périodiquement renouveler le ‘’Cheptel Humain’’, ou garder le statu quo.

Sauf que ce Silence de Jouisseurs Inconscients risque de nous envoyer tous en tant que Citoyens Complices, au cimetière de la défaite de l’histoire…

Le développement, le progrès passent par les résultats probants…

Raphaël Théoma Daniel…

Related posts

Leave a Comment