Economique

Economique

Haïti/2019 : l’année des pires tragédies pour les entrepreneurs indépendants et des entreprises moyennes ou grandes

Par Ralph Thierry Cadet

Au moment où s’achève une année et que se pointe à l’horizon une autre, beaucoup sont les gens ou de responsables d’entreprises qui parlent de bilan, voient des perspectives s’annoncer pour la prochaine année ou se plaindre des conséquences dramatiques de la politique sur la vie économique.

En effet, l’année qui a peut-être été productive pour une minorité de personne, peut-être tout aussi catastrophique pour une majorité. C’est le cas par exemple de beaucoup d’entrepreneurs qui ont vu leurs activités économiques mis à rudes épreuves à cause des turbulences politiques et de la recrudescence de l’insécurité dans le pays.

Contraints soient de réduire leurs personnels, ou de fermer boutique, ces hommes d’affaires, parmi les autres victimes de la société, ont payés de leurs économies les rivalités politiques qui prévalent dans le pays. Pour preuve, le cas des établissements hôteliers obligés d’abandonner leurs activités est symptomatique de l’ampleur du problème.

Pour le moment, aucun chiffre officiel concernant le nombre d’emploi perdu durant cette crise n’a été divulgué dans la presse, mais certains économistes, dont Etzer Emile parle de milliers en termes de pertes d’emplois, dans des secteurs aussi variés que la restauration, l’hôtelier, etc.

Reste que l’État à côté des centaines de morts recensés à la suite des derniers évènements survenus dans le pays, et aussi des dizaines de sans-abri dont la crise à provoqués, puisse pour le nouvel an, s’opérer de manière plus responsable et intelligente en vue d’arrêter cet hémorragie, qui consiste à détruire tous les fondements du pays.

Related posts

Leave a Comment